Portugal: l’Algarve

Récemment, j’ai découvert le Portugal et j’ai adoré. Alors forcément, il fallait que je vous le raconte, car ce n’est pas toujours une destination à laquelle on pense, mais vraiment c’était très chouette.

Avec mon mari #ouaisJEmeLApète, nous sommes partis une semaine, au mois d’avril. Je serais tentée de dire que c’est pas mal comme créneau. Pas encore trop de touristes, par endroit même très très peu, et normalement du beau temps. Normalement, hein…

Les prix des hébergements, hôtels, chambres d’hôtes et auberges de jeunesse en chambre privée, sont vraiment abordables à cette période. Nous avons payé en moyenne 35€ la nuit.

La location de la voiture aussi, 75€ la semaine, 150€ avec le rachat de franchise.

Quant aux restaurants… rien à avoir avec la France, on mange très bien pour pas cher.

Pour résumer le séjour, en quelques mots : plages et bords de mer, falaises, couleurs, randonnées, villages, ruelles pavées, églises, ruines de châteaux, azulejos, orangers odorants, végétation inhabituelle et tellement jolie, pasteis, poissons grillés et jus d’orange frais.

Les plages du sud

Carvoeiro

Cap Saint Vincent et Beliche

Plage Do Amado

Plage Da Bordeira

Odeceixe

Monchique

Silves

Loulé

Cacela Velha

Olhao

 

Faro

Ilha Deserta

Advertisements

Organiser son mariage : rétroplanning

Si vous avez suivi mon précédent article ici, vous allez maintenant pouvoir planifier mois par mois tout ce qu’il vous reste à faire avant le grand jour.

Le rétroplanning est un outil qui m’a énormément aidé. J’en ai trouvé des exemples sur Internet puis j’ai décidé de créer le mien afin de le personnaliser.

Cela ne fait pas de vous une maniaque de l’organisation, ça vous permettra de :

– faire les choses dans l’ordre : certaines sont urgentes, d’autres peuvent attendre,

– cocher ce qui est fait, psychologiquement c’est important quand on a l’impression d’être face à une montagne,

– ne pas surcharger votre cerveau, bien souvent les idées se multiplient très vite,

– ne rien oublier,

– se détendre, quand on constate que tout n’est pas à faire d’un coup. Format word:

Format word:Mon retroplanning   Format PDF:Mon retroplanning

La prochaine fois, je vous parlerai du second outil qui m’a aussi été indispensable.

5 conseils pour débuter l’organisation de son mariage

J’ai dit oui… comment on s’organise maintenant?

Je l’avais promis l’année dernière sur Instagram, cette année, sur le blog, on va parler mariage.

Comme vous le savez, ou pas, depuis juillet dernier, je fais partie de la team Bride, pour mon plus grand bonheur.

Une demande en mariage, beaucoup de femmes {et d’hommes aussi} en rêvent, certaines l’attendent avec impatience, d’autres la font elles-mêmes, mais une fois que c’est fait, passé la joie et l’émotion, par quoi commence-t-on ?

Parfois, on se sent un peu perdu, ne sachant pas par quel bout prendre les choses ou au contraire, fourmillant d’idées, on s’éparpille un peu.

Voici quelques idées de ce à quoi il faut penser en priorité :

1 – Établir la date du mariage, ou en tout cas 3 ou 4 dates qui vous conviendraient.

2 – Faire la liste des invités

Alors à ce stade, il s’agit simplement d’évaluer grossièrement le nombre de personnes qui seront présentes au dîner, pour avoir un ordre d’idée de la capacité de la salle à réserver.

3 – Trouver le lieu de réception

C’est clairement l’élément principal autour duquel tout va pouvoir s’articuler. Faire la recherche du lieu de vos rêves, tout en rentrant dans votre budget, c’est parfois long et autant vous dire qu’en terme de délai, il faut que ce soit fait pour HIER !

Un conseil : Appeler sans tarder, pour connaitre la disponibilité dans vos dates car bien souvent, ils seront déjà réservés, surtout si vous vous mariez un samedi, entre mai et septembre. J’insiste mais un coup de fil est bien plus rapide qu’un mail, surtout pour obtenir un refus, autant être fixé de suite. C’est important aussi de réserver le plus tôt possible pour avoir parfois la possibilité d’obtenir la veille pour installer la salle.

4 – Réserver la date et l’horaire à la mairie

Dans la seconde où vous bloquez votre salle, appelez votre mairie pour réserver votre journée.

Après, tout dépend des mairies, certaines vont prendre la réservation de suite, d’autres attendent que votre dossier de mariage soit complet pour le faire. Dans le doute, appelez pour vous renseigner le plus tôt possible.

Avant de le faire, prenez malgré tout le temps de déterminer l’horaire qui vous conviendrait le mieux, s’il y a une cérémonie à prévoir après, une séance photo…

5 – Chercher votre traiteur

A ce stade, vous pouvez commencer à vous détendre un peu. Même si, ne nous le cachons pas, ce sera la même course pour réserver les autres prestataires car bien souvent ils sont déjà pris.

Alors tant qu’à être lancés, atteler-vous à la recherche du traiteur.

Bien souvent les salles proposent un prestataire avec lequel elles travaillent, parfois même elles l’imposent.

Mais vous pouvez également avoir envie de quelque chose de précis, de différent ou d’atypique, c’est le moment de commencer sérieusement à prospecter.

Pour la suite, le mieux est encore de prévoir mois par mois ce qu’il vous reste à faire avant le jour J.

Un retro-planning dans le prochain article ça vous dit ?

Retrouvez-moi:

Blog: https://girlsnglitter.wordpress.com/

Instagram: @girlsnglitter

Facebook: https://www.facebook.com/girlsnglitter7

Twitter: @gNglitter

Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/girlsnglitter

Mes séries du moment

En ce début d’année, je me suis offert un petit cadeau : Netflix ! Ca à l’air banal comme ça mais c’est la première fois que je m’autorise de « la télé payante ».

Je n’ai jamais eu d’abonnement à Canal + ou au câble ou à autre chose de ce genre.

Alors depuis, c’est une nouvelle vie qui s’ouvre à moi : des séries et des films à la pelle, bien mieux que le Replay poubelle auquel j’étais accro.

Alors voici un petit panel de ce que je regarde :

13 reasons why

Clay Jensen est un adolescent qui découvre sous son porche au retour du lycée une mystérieuse boîte portant son nom. À l’intérieur, des cassettes enregistrées par Hannah Baker, une camarade de classe qui s’est tragiquement suicidée deux semaines auparavant. Les enregistrements révèlent que la jeune fille, dont il était amoureux, a décidé de mettre fin à ses jours pour treize raisons. Clay est-il l’une de ces raisons ?

C’est la première que j’ai regardée. Et je l’ai adorée ! Le suspens monte d’épisodes en épisodes et on a constamment envie d’en savoir plus. Le tout semble relativement crédible et on s’attache aux deux personnages principaux. ♥♥♥

 

Riverdale

Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale…

 

Je cherchais une série dans le même style que la précédente alors j’ai essayé Riverdale.

Niveau crédibilité cela n’a rien à voir, on retrouve ici les teenagers américains fils et filles à papa/maman qui vont au lycée en Chanel, stiletto et sac à main.

Cependant j’ai aimé l’intrigue de la saison 1 et l’ai suivie jusqu’au bout. J’aurais pu m’arrêter là. La saison 2 est consternante, à mon sens, la saison 1 étant déjà parfois tordue.

En gardant à l’esprit qu’il s’agit d’adolescents au lycée, on assiste à des courses à la Fast and Furious, grosse bagarre de bandes de gros gars musclés de minots, une sainte nitouche/bombasse diabolique/mécanicienne/chanteuse/public relation/strip teaseuse devant sa mère, tout ça dans la même personne, oui oui…, des ados qui enquêtent mieux que la police, des ados fringués mieux qu’à la fashion week, des meurtres, des ados qui peuvent sortir à toutes heures du jour et de la nuit sans contrôle des parents, un gros méchant inconnu qui n’est pas sans rappeller Pretty Little Liars, un inceste, une relation lycéen et prof qui passe complètement inaperçue aux yeux de la loi, il me semblait que les américains ne rigolaient pourtant pas avec ça, des ados qui font régulièrement la leçon à leurs parents et des parents qui servent des verres d’alcool fort à  leurs enfants…

Cette série m’a vraiment énervée on dirait !

Grace and Frankie

Entre l’élégante Grace et l’excentrique Frankie, c’est la mésentente cordiale. Pourtant, les destins des deux femmes se rapprochent contre toute attente lorsque leurs époux révèlent qu’ils sont amants depuis 20 ans et vont se marier.

Une vraie bouffée d’air frais. J’aime tellement cette série et ces deux héroïnes. Cette série est drôle et émouvante. On s’attache tellement aux personnages. Les cadre est agréable, j’aimerais bien aller vivre dans cette maison de la plage à La Jolla à San Diego.♥♥♥

Narcos

Loin d’un simple biopic de Pablo Escobar, Narcos retrace la lutte acharnée des États-Unis et de la Colombie contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative et impitoyable de l’histoire criminelle moderne. En multipliant les points de vue — policier, politique, judiciaire et personnel — la série dépeint l’essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

J’étais septique au départ, le sujet ne m’intéressant pas vraiment. Passé le premier épisode, j’ai accroché. Ce n’est pas seulement une série, des images d’archives, photos et vidéos du vrai Escobar, des policiers de l’époque et de la Colombie sont glissées dans chaque épisode, rendant les faits plus proches de la réalité. Certains élément restent scénarisés mais pas le plus gros. C’est à la fois intéressant et hallucinant. Le pouvoir de l’argent, les policiers et les politiques achetés, la démesure…

En prime, on retrouve l’acteur qui jouait Oberyn Martell dans Game of Thrones.♥♥♥

Atypical

En quête d’amour et d’indépendance, Sam, un jeune autiste de 18 ans découvre les aléas du passage à l’âge adulte. À la fois drôle et douloureux, ce cheminement à la découverte de lui-même bouleverse toute sa famille dont les membres, confrontés aux changements qui affectent leur propre existence, se posent cette question fondamentale : que signifie être normal ?

Une petite série sympathique, une famille sympathique. Il n’y a pour l’instant qu’une saison de 8 épisodes, j’attends donc la suite. ♥♥

The Punisher – Marvel

Après s’être vengé de ceux responsables de la mort de sa femme et de ses enfants, Frank Castle décèle un complot qui va bien plus loin que le milieu des criminels newyorkais. Désormais connu à travers toute la ville comme The Punisher, il doit découvrir la vérité sur les injustices qui l’entourent et touchent bien plus que sa seule famille.

Un gros méchant, un peu gentil en fait, qui gagne toutes les grosses bagarres et veut faire tomber les gros vilains plus haut placés. On ajoute à cela qu’il n’est pas mal du tout, il m’avait déjà fait de l’effet dans The Walking Dead. En réalité c’est un peu plus que ça quand même, on finit par se prendre à l’intrigue.♥♥

Et vous, qu’est-ce que vous regardez en ce moment ?

 

Résumés pris sur Allociné

 

Retrouvez-moi:

Blog: https://girlsnglitter.wordpress.com/

Instagram: @girlsnglitter

Facebook: https://www.facebook.com/girlsnglitter7

Twitter: @gNglitter

Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/girlsnglitter

Crash Test calendriers de l’avent

Tiens, il existe encore ce blog ?!

De jolis projets de vie ont rendu mon année 2017 un peu chargée.

Mais après une longue période de silence, j’aimerais revenir un peu par ici, et je vous parle aujourd’hui calendriers de l’avent.

En janvier, oui madame ! Parce que j’espère que cet article pourra servir en fin d’année prochaine, pour aider à la difficile recherche d’un bon calendrier, qui vaille le prix qu’il coute.

Pour celles et ceux qui me suivent sur Snapchat, vous avez pu découvrir le contenu des cases au jour le jour.

Je vais revenir un peu dessus et vous présentez les calendriers :

Durance

Kiehl’s

Saveur bière

Je reviendrai aussi brièvement sur le Clinique et l’Occitane.

Le calendrier Durance, 44,90€

Je l’ai acheté pensant que c’était un calendrier de bougies. Bien sûr le contenu est détaillé sur l’arrière mais je préférais garder la surprise.

En réalité il contient autant de bougies que de produits de soin.

Dix bougies parfumées chauffe-plat, dans leurs senteurs de fin d’année : Au pied du sapin, baies rouges, marrons glacés, truffe au chocolat et cannelle orange. Et comme tout est bien pensé dans ce calendrier, il y a aussi un petit photophore.

Dix produits de soin pour découvrir leur gamme : shampoing, après-shampoing, gel douche, lait corporel de la gamme aux huiles essentielles mandarine orange, deux gels douche pêche et coquelicot, deux crèmes pour les mains verveine et fleur de coton, deux petits savons de Marseille rose et coton.

Trois décorations pour le sapin.

Les + : Il est tout simplement beau, les bougies sentent très bon, même lorsqu’on n’est pas fan des odeurs sucrées, elles restent douces en brulant. Différents produits de soin afin de se faire une idée de leur gamme, je ne savais pas qu’ils faisaient autre chose que des bougies. Son prix, voilà un calendrier raisonnable.

Les – : Bon, il faut être au courant qu’il n’y a pas que des bougies à l’intérieur. Trois décorations identiques, une seule aurait suffit, même si elles sont jolies.

Le calendrier Kiehl’s, 72€

Celui-ci était ma target de fin 2016, pour 2017. Je connaissais déjà la marque mais avais envie de découvrir davantage la gamme, pour aller vers des produits que je ne connais pas du tout.

Ce calendrier est mixte. La plupart de leurs produits n’ont pas de parfum ou alors des odeurs assez neutres, pouvant convenir à tous.

Au programme : plusieurs masques visage, sérums, plusieurs crèmes hydratantes visage, soin visage avec SPF, crème pour le corps, exfoliant corps, shampoing, après-shampoing, soin pour cheveux abimés, gel douche, lotion visage, huile démaquillante, crème pour les mains, des nettoyants visage, soin contour des yeux et un gel douche/shampoing de leur gamme pour bébé. Un bon pour un baume à lèvre gratuit en magasin ou une réduction de 10€.

Les + : Des produits très diversifiés, aucun échantillon mais de petits formats, des formats moyens et deux full size. Rien que ces 2 full size représentent pas loin du prix du calendrier. Un rapport qualité/quantité/prix imbattable, bravo Kiehl’s !

Les – : A mon sens aucun. Éventuellement le bon , si on n’a pas de boutique à proximité.

Le Beery Christmas de Saveur Bière, 59,90€

Pour homme, pour femme ou à partager à deux. Ce calendrier renferme des saveurs uniques et jusque là inconnues pour moi. Et pourtant je pensais avoir gouté pas mal de sortes de bières.

Blondes, blanches, ambrées, brunes, stout, IPA, bières fumées, bière de Noël, bière aux spéculos,… il y a de la diversité.

Des bières surprenantes, aux arômes riches et équilibrés. Une découverte à chaque case et il n’y a pas de redite !

Le tout est très bien pensé : une petite étiquette dans la case indique la température optimale de dégustation et le moment du repas auquel la déguster.

Un bot, sur Messenger, vous envoie chaque jour une description détaillée de la bière, pour comprendre ce que vous avez en bouche mais aussi l’histoire de la brasserie, des idées de recettes pour l’accompagner…

Les + : Un très bon rapport qualité/prix, des bières vraiment originales et gouteuses, la livraison gratuite sous 48h.

Les – : Le seul point négatif s’il faut en trouver un, serait de ne pas avoir eu une bouteille d’une contenance un peu plus grande le 24.

L’année dernière j’avais ouvert les cases du calendrier Clinique et l’année d’avant celui de l’Occitane, le moins cher car depuis ils en ont fait une seconde version.

Le calendrier Clinique est une valeur sûre, au même titre que le Kiehl’s. Pour découvrir une partie de leur gamme ou simplement, lorsqu’on aime la marque, pour se faire un stock de miniatures. Il contient des produits de soin, du maquillage, un pinceau, un recourbe-cils et du parfum. Aux alentours de 80€.

Le calendrier l’Occitane, dans une gamme de prix inférieure, 49€, est aussi une valeur sûre si on aime la marque. De la même façon, voici l’occasion de faire le plein de miniatures, surtout des très bonnes petites crèmes pour les mains à glisser dans le sac à main. Soins et une miniature de parfum au programme.

Pour l’année prochaine, j’ai déjà quelques idées : Nyx, pour explorer leur gamme de rouges à lèvres, Rituals, Durance, oui encore, si jamais ils diversifient les senteurs des bougies à l’intérieur.

Sachez que bien souvent il faut s’y prendre à l’avance, octobre/novembre pour les commander ou les trouver en boutique, au risque de se heurter à l’épuisement.

 

 

Retrouvez-moi:

Blog: https://girlsnglitter.wordpress.com/

Instagram: @girlsnglitter

Facebook: https://www.facebook.com/girlsnglitter7

Twitter: @gNglitter

Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/girlsnglitter

 

 

My little GARDEN box

Voici venu le temps de la box d’avril, une box bien printanière.

Les goodies du mois :

Une affiche sur laquelle il y a le calendrier des légumes et des fruits, mois par mois.

Un infuseur de détox water.

Un carnet de listes de courses magnétique pour mettre sur le frigo.

Un foulard format Bandana.

Les produits de beauté :

– un shampoing sec au lait d’avoine, Klorane, 50ml,

– un soin hydratant 3 en 1 Vine Activ de chez Caudalie, 15ml,

– un crayon jumbo couleur végétale Yves Rocher, couleur noisetier nacré,

– un gommage visage vitamine Shot de MY LITTLE BEAUTY.

Bilan de cette box :

Un peu de « verdure », c’est frais, ça fait du bien. Mais qu’en est-il exactement ?

Les + :

Le petit pochon de couleur.

Le calendrier des légumes, même si je le trouve un peu grand, j’aimerais lui trouver une place dans la cuisine.

L’infuseur… mais finalement c’est pas sûr…

Les – :

Le foulard… Je ne suis ni fan de la matière, un peu rêche, ni fan de la couleur, ni du motif. Bref, il ne me plait pas tellement.

L’infuseur ! Si vous avez suivi sur mon Instagram, j’ai fait un challenge So Shape, par conséquent, je possède déjà un infuseur.  Mais bon, celui-ci est plus facile à glisser dans le sac et il est joli. Mais ! Le plastique qui le compose est le numéro 7, c’est à dire qu’il contient du bisphénol A, perturbateur endocrinien. Il va donc aller directement à la poubelle.

Un énième gommage, pour le visage.

Un shampoing sec Klorane, déjà eu en ce qui me concerne. J’aurais préféré recevoir le Timotei qui est sans silicones, parabens et colorants.

Finalement bien plus de négatif, cette box pourtant prometteuse, m’a un peu déçue.

 

Si vous souhaitez vous abonner :

My little box

 

 

Retrouvez-moi:

Blog: https://girlsnglitter.wordpress.com/

Instagram: @girlsnglitter

Facebook: https://www.facebook.com/girlsnglitter7

Twitter: @gNglitter

Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/girlsnglitter

Ma salle de bain verte

Oui, je sais, ça fait mille ans que je n’ai rien écrit, rien posté, Shame on me. Pour ma défense la prépa mariage me prend 110% de mon temps (ooooh j’adore dire ça !) mais il n’y a pas que ça dans la vie ! (enfin…).

Bref.

J’avais envie depuis quelque temps déjà de partager avec vous mes références bio ou green en matière de beauté, car oui, je m’y mets doucement.

Pas affolée des compositions ou de l’écologie jusque là, j’ai commencé à me questionner il y un petit moment, en commençant déjà par mon assiette.

Je vous conseille d’ailleurs vivement le livre de Christophe Brusset « Vous êtes fous d’avaler ça ».

Après cette lecture, vous n’aurez plus envie de mettre un pied dans un supermarché. Ce livre questionne (révolte beaucoup aussi) et remet en cause notre façon de faire les courses en nous guidant vers le « moins pire ».

Puis j’ai eu un vrai choc le jour où j’en entendu parler des cotons jetables et autres déchets et du temps qu’ils mettaient à se dégrader.

En faisant le calcul, à raison de 1 disque le matin et 2 voire 3 le soir, 7 jours sur 7….

Même réflexion sur les protections périodiques.

Je suis alors passée au Zéro déchets dans ces domaines.

J’en parlais déjà dans une vidéo (ici), le coton lavable a définitivement remplacé le jetable. J’en ai testé plusieurs sortes mais je préfère finalement mon premier choix : les disques de chez la Cocarde Verte.

Disques la cocarde verte

J’en ai pris un petit stock pour avoir de quoi faire en attendant la prochaine lessive.

Ils ont un côté doux et un autre moins, je ne me sers que du premier. A mon sens ils présentent quand même deux inconvénients : je n’arrive pas à les rendre blancs après lavage et ils démaquillent un peu moins bien que les cotons jetables. Mais ils sont tellement plus écologiques que je les ai adoptés.

A gauche un neuf, à droite un propre après beaucoup de lavages.

Le rose et le vert sont ceux que l’on trouve très classiquement dans les magasins bio. J’en ai vu chez Naturéo et Cœur de nature. Les fushias sont ceux de chez Lamazuna, Mais je n’ai pas du tout aimé la matière. Du coup je m’en sers pour appliquer une lotion, un tonique.

Je n’ai pas tout à fait banni les cotons jetables car je n’ai pas encore trouvé de solutions convenables pour retirer le vernis des pieds ou appliquer un médicament en lotion ou un désinfectant mais ces utilisations sont assez rares.

Dans la catégorie Zéro déchet, non vous ne rêvez pas, je suis passée à la cup ! Oui, oui !

Après avoir regardé de travers les filles qui s’en servaient, pendant des années, j’y viens aussi. Non ce n’est pas sale, c’est ton corps ! (Le Doc, si tu me lis…)

Même réflexion que pour les cotons, avec en plus la conviction d’utiliser dans son corps tout un tas de saloperies nocives.

Au final, l’expérience n’est pas si traumatisante, je vous rassure. Cela demande un petit temps d’adaptation, d’organisation, il faut être à l’aise avec son corps, avec son homme (il n’est pas rare de se croiser au détour d’un couloir, cup à vider à la main, j’exagère à peine) et trouver celle qui convient le mieux, en terme de taille et de marque.

Mais franchement, au bout de deux cycles, de séances de sport, de journées de travail , je suis quasi rodée.

J’utilise les Lamazuna, taille 1 et 2 selon les jours et la nuit.

Une autre petite révolution, c’est le déodorant. Après des années de recherches infructueuses, j’ai enfin trouvé un déodorant naturel et sans aluminium, qui fonctionne.

Mais pas seulement, il est aussi sans propylene glycol, sans parfum artificiel, sans paraben, sans phthalates, certifié végan et cruelty free.

Je l’ai découvert dans une Birchbox, il y a longtemps. Mais à l’époque, il n’existait qu’en format pot, il fallait prélever la matière à la main, pas pratique du tout, j’avais laissé tomber.

Je le porte tous les jours, au travail, au sport… et pour l’instant je n’en suis pas déçue. J’ai même arrêté d’en mettre le soir à la sortie de la douche, je n’en mets que le matin.

Attention de ne pas trop s’en tartiner au risque d’avoir une pâte blanche sous les bras, un peu suffit largement et ainsi il est invisible et sans traces sur les vêtements.

Le seul inconvénient reste la sensation à l’application, il est très rêche, et ferait presque mal. Il faut donc l’appliquer délicatement sans trop appuyer et ne pas trop en mettre.

Il existe plusieurs parfums comme lavande et sauge, rose et vanille, cèdre et genévrier, bergamote et citron ou Ylang-Ylang et calendula. Egalement une version sans parfum et une autre « peaux sensibles » au géranium.

J’ai commandé le mien sur Ecco Verde, ils y sont moins cher (4 à 5€ pour la petite contenance et 11 à 13€ pour la normale) mais il y a 6,50€ de frais de port de mémoire. Il existe d’autre sites, je vous laisse cherche le plus avantageux.

Côté soins visage, j’en utilise deux : à gauche celui pour l’été, à droite celui pour l’hiver.

Le glow up de chez Oolution est un hydratant très fluide et léger, détoxifiant, anti-fatigue, prévention anti-âge et éclat pour peau normale à mixte. Il est vegan, non testé sur les animaux, sans huile de palme, fabriqué en France, 100% éco-conçu, contient 100% d’ingrédients d’origine naturelle, 65 actifs bio et le flacon est recyclable.

Seul inconvénient, mais qui ne l’est pas pour moi, l’odeur. Elle est particulière et me fait un peu penser à celle du fer à souder dans les cours de techno en 4ème. Mais c’est léger.

J’ai acheté celui-ci sur le site Birchbox il y a longtemps. Si je devais le racheter aujourd’hui je ferai une petite recherche pour voir s’il n’est pas moins cher ailleurs car si on n’est pas abonnée Birchbox, le tarif est de 33€ les 50ml.

Centifolia est un soin de jour BIO anti-âge, à l’extrait de datte. Il est Made in France et j’adore son odeur. La texture est un peu crémeuse et riche que le Glow up, c’est pourquoi je l’utilise plutôt l’hiver. Je l’ai acheté aussi sur Birchbox au même moment que celui de OOlution mais je ne l’y retrouve plus. Il est en vente sur le site de la marque à 24,50€ ici.

Ma routine démaquillante est aussi entièrement bio.

J’utilise en alternance selon l’envie :

l’huile démaquillante Melvita Nectar de roses, 17,50€. L’odeur est merveilleuse, il faut peu de produit donc le flacon dure assez longtemps.

l’eau fraiche micellaire Melvita Nectar de roses, 13,50€

– la gelée d’huile démaquillante Sanoflore, Aciana Botanica, achetée en parapharmacie. Ici aussi l’odeur est envoutante, la texture en gelée est aussi très intéressante mais moins économique qu’une huile. D’autant que de mémoire, le tarif est plus élevé.

Enfin je termine le démaquillage par quelques pchitts d’eau florale de Rose ancienne Mlevita, 11,50€, pour enlever toute trace du calcaire contenu dans l’eau.

Côté soin du coprs, j’aime beaucoup l’Or bio huile extraordinaire bio de Melvita, 15,90€ les 50ml. Le packaging est parfait, un vrai bijou, l’odeur je l’aime d’amour. Mais je l’utilise avec parcimonie, comme une récompense, compte-tenu du prix.

Pour finir, j’ai testé il y a un moment, un mascara 100% naturel.

De la marque 100% Pure, je l’ai trouvé vraiment pas mal du tout. Un peu difficile de l’appliquer, disons qu’il faut insister un peu mais il allonge vraiment les cils.

 

Voilà pour mes utilisations quotidiennes.

J’ai le projet de tester un shampoing bio solide, s’il est vraiment bien je vous en parlerai.

N’hésitez pas, dans les commentaires, à partager aussi vos références bio ou vertes en matière d’hygiène et beauté.

Retrouvez-moi:

Blog: https://girlsnglitter.wordpress.com/

Instagram: @girlsnglitter

Facebook: https://www.facebook.com/girlsnglitter7

Twitter: @gNglitter

Hellocoton: http://www.hellocoton.fr/mapage/girlsnglitter